André Brouillet

 

Pierre-André Brouillet 1857-1914

 

Pierre-André Brouillet est né à Charroux (Vienne) le 1er septembre 1857, et décédé à Couhé (Vienne) le 5 décembre 1914.

 

Fils de Pierre-Amédée Brouillet, sculpteur, qui fut conservateur du Musée des Beaux-Arts et directeur de l’Ecole des Beaux-Arts de Poitiers, André Brouillet entreprend des études d’ingénieur avant d’entrer à l’Ecole des Beaux-Arts où il est l’élève de Jean-Léon Gérôme (1824-1904). L’année de sa réception au Salon, en 1879, il suit les cours de Jean-Paul Laurens (1838-1921).

Alors que naît et prospère la peinture impressionniste, Brouillet reste un peintre très académique. Il est célèbre pour sa toile Une leçon clinique à la Salpêtrière présentée au Salon des Indépendants de 1887). Jean Martin Charcot est le personnage central lors d’une de ses célèbres séances du mardi, examinant la patiente hystérique, Blanche Wittmann, soutenue par Joseph Babinski.

Une exposition permanente lui est consacrée à Couhé, entre son atelier, l’Abbaye de Valence et les lieux où il a peint ses oeuvres. La visite est libre.

 

 

 

La commune de Couhé a fait en 2016 l’acquisition d’une oeuvre d’André Brouillet intitulée « Elégante au Chapeau », visible à la mairie.