L’abbaye de Valence

L’abbaye a été fondée en 1230 par Hugues X de Lusignan comme fille de l’abbaye de Clairvaux. Elle a, pendant cinq siècles, abrité la vie austère de quelques moines cisterciens.

Dotée de bâtiments prestigieux, dont une superbe abbatiale, le monastère fut longtemps florissant, mais de multiples difficultés ont amorcé un déclin que la tourmente révolutionnaire a précipité.

Elle fut en grande partie détruite lors des guerres de religion vers 1585 et perdit l’essentiel de ses revenus. Elle fut reconstruite au début du XVIIème siècle. Au XVIIIème siècle, elle ne comptait plus que 4 religieux. À la Révolution, l’abbaye fut vendue comme bien national en 1791.

En 1837, elle devient la propriété de la commune de Couhé, puis en 1995 celle de la Communauté de communes de la Région de Couhé (CCRC).

L’abbatiale en ruines a été rasée au XIXème siècle. Une partie des constructions inscrites ou classées Monuments historiques (entre 1997 et 1999) est parvenue jusqu’à nous : la porterie du XVème siècle et l’hôtellerie du XIIIème siècle, le réfectoire construit au XIIIème siècle et restauré depuis 2004, le pont sur la Dive et la maison abbatiale.