Les halles

Les halles de Couhé comptent parmi les plus belles de la région.

L’édifice est remarquable pour son étendue, ses 56 piliers octogonaux massifs et sa charpente imposante.

Sa construction date de 1580, à la demande du Marquis Saint Georges de Vérac.

Les halles ont connu 36 propriétaires avant d’être acquises, en 1955 par la municipalité de Couhé.

Seul le dallage de pierre des allées latérales est d’origine. Il évoque la très ancienne tradition des marchés et des foires de Couhé.

Avant la révolution, l’une des travées était occupée par une petite chambre appelée le parquet, où le Sénéchal du Marquis rendait la justice. À partir de 1686, une prison jouxtait le bâtiment, dans une maison dotée d’une ouverture qui donnait sous les halles.

Pendant la Seconde guerre mondiale, on modifia la partie centrale qui était à l’origine beaucoup plus basse : les allemands rehaussèrent le sol au niveau des bas côtés pour entreposer des canons.

En 1977, tout le bâtiment fut mis en valeur par la démolition d’un groupe de maisons qui l’entouraient, la réfection de la toiture et la création d’un square attenant : le square du 8 mai 1945, qui accueille aujourd’hui la statue de la laïcité.

Les Halles constituent l’un des monuments les plus emblématiques de la ville de Couhé. Elles sont un lieu de marché hebdomadaire et d’animations en période estivale.

› Découvrez les halles de Couhé en prise de vue 360° !

 

 

 

textes halles multilingue